Rossetto vainqueur costaud, l’équipe récompensée – Tour du Limousin

Publié le 24/08/2013 - Pros

Crédit Photo Pascal Linget

Si l’équipe professionnelle n’en finissait plus d’enchaîner les bons résultats et multipliait les signaux d’une envie de bien faire, la victoire semblait échapper depuis quelques semaines aux BigMat. Après une fin de mois de juillet très satisfaisante, puis une très belle attitude du groupe sur la Polynormande (Coupe de France), l’équipe aura réalisé une belle entame de mois d’août. En effet, avec un front sur le Tour de l’Ain (2.1) et l’autre sur l’Arctic Race of Norway (2.1), ce sont des effectifs volontaires et bien en jambes qui auront empoché des places d’honneur. Une en particulier aura reçu une attention particulière : la 5ème place de Stéphane Rossetto au classement général du Tour de l’Ain au plateau relevé. Annonçant dans une interview accordée à Velochrono vouloir exploiter cette bonne forme, Stéphane Rossetto visait particulièrement le Tour du Limousin, du 20 au 23 août.

1ère étape :

Rendez-vous pris pour les BigMat-Auber93, et c’est donc dans une belle dynamique que l’équipe abordera cette épreuve, avec dans son effectif Théo Vimpère, originaire du Limousin. Lors de la première étape, déjà, nos coureurs auront animé la course. Mathieu Drujon et Théo Vimpère feront partie des échappés du jours, qui seront revues avant le final. Steven Tronet se classe 22ème de la première étape.

2ème étape :

Lors de la deuxième étape, Théo Vimpère, encore une fois, prend la poudre d’escampette et se retrouve accompagné de Ricardo Garcia (Euskaltel-Euskadi), Yohann Gène (Europcar) et Frédéric Brun (AG2R La Mondiale) à l’avant de la course. Jugeant faibles les chances de cette échappée Théo se relèvera finalement. C’est ensuite à 80 kilomètres du but qu’un nouveau groupe faussera compagnie au peloton. Antoine Lavieu (La Pomme Marseille), Hubert Dupont (Ag2r La Mondiale) et Pim Ligthart (Vacansoleil-DCM) et Stéphane Rossetto (BigMat-Auber93) ne parviendront pas à creuser un écart suffisant au goût du sociétaire de BigMat, qui préférera partir seul, à 50 kilomètres de l’arrivée. Impressionnant dans cet exercice solitaire, Stéphane Rossetto comptera jusqu’à près de 3 minutes d’avance à 35 kilomètres de l’arrivée, sur un peloton emmené dans le final par Europcar et IAM Cycling. Fort d’une avance de 1’45 » à 15 kilomètres du but, Stéphane Rossetto sera finalement revu à 2 kilomètres de la ligne, par un peloton lancé à très vive allure. Immense déception pour le coureur de BigMat-Auber93, dont le numéro de soliste avait fait naître un espoir de succès. Ce raid solitaire marquant profondément les esprits, sera complété par la 10ème place de Steven Tronet au sprint. Une déception quant à la victoire d’étape, mais encore un superbe signal de forme pour l’équipe.
Résumé :

 

3ème étape :

Jeudi, pour la 3ème étape, une nouvelle échappée de 3 coureurs prendra le large, avec Brun (Ag2r La Mondiale), Claes (Crelan-Euphony) et… Théo Vimpère (BigMat-Auber93) ! Disputant les sprints intermédiaires, Théo Vimpère profitera de cette escapade pour glâner des points au classement des sprinters et prendre des bonifications au classement général. Lorsque sept coureurs viendront à rentrer sur le groupe d’échappés dans cette étape reine, Théo sera le dernier rescapé du trio de fuyards, et parviendra à maintenir sa position. Il resistera quand le maigre peloton d’une trentaine d’unités avalera les derniers échappés. Il vient prendre la 18ème place de l’étape, remonte à la 15ème place du classement général et endosse les maillots de meilleur sprinter et leader du classement combiné (sprints et grimpeurs). Belle opération pour le coureur limousin devant un public acquis.
Résumé :

4ème étape :

Hier, pour l’ultime étape de ce Tour du Limousin, la première échappée du jour ne se fera bien entendu pas sans les BigMat. C’est cette fois Mathieu Drujon, comme le premier jour, qui ira se joindre à 11 autres coureurs pour fausser compagnie au peloton. Disputant les sprints intermédiaires, Mathieu Drujon ira empocher de précieux points pour permettre à son coéquipier Théo Vimpère de préserver son maillot. L’échappée revue progressivement, c’est dans un final âprement disputé que s’isolera une poignée de coureurs sur le circuit de Limoges. Tout d’abord trois coureurs, dont Guillaume Faucon. Puis cinq, avec un Stéphane Rossetto survolté. Profitant du marquage entre
Levarlet (Cofidis), Izaguirre (Euskaltel), Madrazo (Movistar) et Simon (Sojasun), Stéphane Rossetto place son accélération à 2 kilomètres de la ligne d’arrivée. 2 kilomètres, c’est ce qui lui avait manqué pour enlever en solitaire la deuxième étape, et c’est seul sur la ligne que Stéphane Rossetto lévera les bras sur cette dernière étape du Tour du Limousin.

Un Tour du Limousin plus que réussi pour les BigMat-Auber93, avec la victoire de Stéphane Rossetto sur la dernière étape, sa 11ème place au Classement Général, Théo Vimpère meilleur sprinter, vainqueur du classement combiné, 2ème du classement des grimpeurs, 2ème du classement des jeunes, 18ème du classement général. L’équipe 9ème au classement des formations. Steven Tronet 10ème de la 2ème étape, 8ème de la 4ème étape.

Stéphane Rossetto s'impose à Limoges - Crédit Pascal Linget

A présent cap sur la Classic de l’Indre (1.1 – Coupe de France), ce dimanche, puis le Tour du Poitou-Charentes (2.1) du 27 au 30 août.

Partager cette actualité

Ne ratez rien de l'actualité de nos équipes

Nos Partenaires

Ils nous soutiennent

aubervilliers
Seine-Saint-Denis
ELECLERC-WHITE
MAVIC-LOGO
Ridley
ekoi

2019 © St Michel - Auber93 / CMA93, tous droits réservés, sauf mention contraire