Provence : Un podium pour finir !

Avec une première étape chronométrée réussie (10ème place Yoann Paillot), l’équipe abordait le Tour de La Provence de la plus belle des manières. Et elle aura tenu ses promesses.

Offensifs sur les deux étapes les plus difficiles

Le vendredi, l’étape entre Istres et La Ciotat proposait un parcours remarquable… et très pimenté ! Avec la perspective de la Route des Crêtes et de son passage annoncé à 30%, les esprits était nerveux au moment de s’élancer. Les premières offensives du jour seront surveillées par nos coureurs, et c’est Romain Feillu, dont le Tour de La Provence constituait la rentrée, qui ira prendre le large. Son groupe sera l’échappée du jour, et Romain offrira le meilleur de lui-même sur un terrain qui ne lui correspond pas au mieux, tant la journée semblait plutôt dessinée pour un Grimpeur.

 

📸 Thomax Maheux

Derrière lui, et à mesure que le peloton fondra sur les échappés, c’est une intense course de placement qui se déroulera afin d’aborder l’ultime difficulté dans les meilleurs disposition. Nos coureurs se montreront une nouvelle fois actifs et présents, et c’est la sélection de haut niveau dans la Route des Crêtes qui aura raison de leurs efforts. Kévin Le Cunff vient chercher une 34ème place, achevant l’étape dans le groupe de Warren Barguil, et précédant des quelques secondes le porteur du maillot de leader, Filippo Ganna du Team Sky.

 

 

Le samedi, rebelote ! Une nouvelle échappée avec l’un de nos coureurs faussera compagnie au peloton. C’est cette fois Anthony Maldonado qui fera la course devant, pour cette journée qui reliera Aubagne au Circuit du Castellet. La bataille pour le classement général promettant une âpre lutte dans le final, l’échappée ne sera pas avare d’efforts pour maintenir un écart suffisant. L’objectif : n’être repris par les favoris qu’à la fin de la dernière ascension, avant de basculer sur le Circuit automobile où sera jugée l’arrivée. Un bon calcul, mais malheureusement les Groupama-FDJ, Astana, Sky, AG2R-La Mondiale et autres en décideront autrement. Parmi les tous derniers rescapés, et auteur d’un joli numéro, Anthony Maldonado sera repris durant l’ultime montée, par un groupe impossible à accrocher. Il se classe 44ème d’une nouvelle journée difficile.

Un magnifique podium pour finir

Le dimanche, la dernière étape de ce Tour de La Provence 2019 reliera Avignon à Aix-en-Provence, avec la promesse d’une course une nouvelle fois disputée. Notre local, Anthony Maldonado, ayant coché cette journée, l’équipe sera alerte autour de lui, bénéficiant notamment de sa connaissance du tracé. Une nouvelle fois, la journée sera tendue et peu de place sera accordée au répit. Dans l’ultime difficulté, Kévin Le Cunff tentera sa chance aux côtés de Pierre Rolland. Puis un petit groupe fera sécession d’un peloton émoussé par l’intensité des quatre jours. Parmi ces hommes, Anthony Maldonado. Mais quelques hectomètres plus loin, regroupement général, à la faveur notamment d’une équipe Trek-Segafredo menant tambours battants la descente vers Aix-en-Provence. Cette approche très rapide – et piégeuse – verra Anthony Maldonado manœuvrer à la perfection pour aborder le sprint dans des conditions optimale. Il vient prendre une très belle 3ème place d’une étape enlevée par un vainqueur de Milan-San Remo, Paris-Roubaix, sur le Tour de France, la Vuelta… John Degenkolb (Trek-Segafredo). Un podium complété par la 15ème place de Kévin Le Cunff, dans ce qui sera sans doute l’une des courses les plus relevée disputée par nos coureurs en 2019. Bravo les gars !

Anthony Maldonado 3ème à Aix-en-Provence – 📸 Thomax Maheux

 

Partager cette actualité

Ne ratez rien de l'actualité de nos équipes

Nos Partenaires

Ils nous soutiennent

aubervilliers
HP-WHITE
Seine-Saint-Denis
MAVIC-LOGO
Logo-FUJI
dmtex-WHITE

2019 © St Michel - Auber93 / CMA93, tous droits réservés, sauf mention contraire