#GPLM : un top 10 pour démarrer

Publié le 03/02/2020 - Pros - Coupe de France / GPLM / pros

GP Cycliste La Marseillaise 2020 – B.Bade/LNC

Nos coureurs pros débutaient leur saison hier, à Marseille, pour le GP Cycliste La Marseillaise (UCI 1.1). Cette épreuve, première manche de la Coupe de France, était également la première course dans notre équipe Pro pour quatre des sept coureurs engagés. L’occasion de trouver des automatismes en course pour ce groupe recomposé cet hiver, tout en allant chercher un premier résultat.

Relativement courte, l’épreuve Marseillaise réserve pourtant un menu copieux aux coureurs : la succession de difficultés, le vent, le tension de la « rentrée »… Cette année n’aura pas fait défaut à cette règle. Dès l’entame de la course, les offensives dessineront l’échappée du jour. Six hommes à l’avant, dont notre néo-Pro Baptiste Bleier, promu de notre équipe réserve cet hiver. S’ils compteront un peu plus de 5 minutes d’avance, ces coureurs ne seront pourtant jamais à l’abri d’un peloton déterminé à lancer les hostilités à l’approche de la difficile Route des Crêtes.

Baptiste Bleier, échappé : 
Ça m’a fait beaucoup de bien de remettre un dossard après 6 mois sans faire de course [Baptiste avait interrompu sa saison 2019 après une lourde chute sur le Kreiz Breizh Elite]. J’étais vraiment heureux. Je n’étais pas stressé, je me disais que je venais sur cette première course de l’année pour voir comment c’est chez les pros. Au briefing, Stéphane Javalet m’a demandé d’essayer de prendre l’échappée. Comme j’adorais prendre les échappés chez les amateurs, j’étais satisfait de ce rôle ! J’ai pris tous les coups en début de course pour ne vraiment pas rater le coup… On est donc sortis à six, et on a bien collaboré.

Ce groupe revu après 115 kilomètres à l’avant, quelques uns des meilleurs puncheurs français du World Tour s’expliqueront dans la Route des Crêtes. Adrien Guillonnet répondra présent, et offensif, mais il sera victime d’une chute après les difficultés. Anthony Maldonado accrochera le maigre premier peloton, avec le soutien de Baptiste Bleier repris un peu plus tôt. 4 hommes en tête se joueront la victoire et Anthony viendra chercher une 10ème place au sprint derrière eux.

Adrien Guillonnet :
La course s’est accélérée à l’approche de la Route des Crêtes et a explosé dedans. Il y avait un fort vent de face, ça temporisait plutôt au pied, donc j’ai suivi des attaques pour voir. Au fur et à mesure de l’ascension et des attaques je me suis retrouvé dans un petit groupe derrière Benoit Cosnefroy [Vainqueur du jour] (avec Madouas, Geniets, Calmejane, Antomarchi, El Fares, Bouet, Chérel…). Un peu plus tard, on se retrouve en ligne, et une forte rafale de vent nous balaye. Bakelants, devant moi, se retrouve à filer dans le bas-côté et je fais de même en perdant le contrôle de mon vélo… Je chute donc, sans gravité, mais je perds contact avec le peloton.

Anthony Maldonado, 10ème : 
Avec l’ascension des Crêtes depuis quelques années, la course suit souvent le même schéma. C’est a dire une échappée matinale qui se détache assez rapidement, puis un le peloton se met en mode rouleau compresseur jusqu’au pied des Crêtes. C’est donc une journée où le placement dans le peloton est primordial pour ne pas lâcher de force pour rien. On a réussi à gérer avec l’équipe. Ensuite dans les Crêtes, tout le monde essaie de s’accrocher le plus longtemps possible pour basculer avec la tête ! De mon côté, je bascule une dizaine de secondes derrière le groupe de tête. Avant de redescendre sur Cassis, j’arrive a faire la jonction avec un autre coureur. Il reste ensuite le col de La Gineste, qu’on a monté par à-coups. J’avais des crampes et j’ai serré les dents pour passer le plus dur. Sur le haut de la montée, le vent de face sur le haut a calmé tout le monde ! Ensuite j’ai plutôt bien manœuvré dans le sprint, mais il ma manqué un peu de fraîcheur pour espérer un meilleurs résultat…

Que retient-on de cette rentrée ?

Une échappée pour l’un des néo-pros du groupe (Baptiste Bleier), une équipe soudée pour aborder la Route des Crêtes dans les meilleures dispositions, Adrien Guillonnet qui aura tenté dans celles-ci, et Anthony Maldonado qui vient chercher un top 10, montrant qu’il faudra encore compter sur lui en 2020. Une rentrée réussie, en somme, et un groupe tourné vers les prochaines échéances. Dès ce mercredi, ils disputeront l’Etoile de Bessèges.

Anthony Maldonado :
Je retiens une équipe St Michel – Auber93 motivée et volontaire pour allez dans l’échappée matinale. Ce nouveau groupe a besoin de trouver encore quelques automatismes pour se retrouver dans les points stratégiques, mais il a déjà montré de belles choses ce weekend ! Une ou deux courses à étapes pour finir les réglages et on verra le vrai visage de cette équipe St Michel – Auber93 version 2020 👊💪

Ce que Baptiste Bleier retient de sa découverte chez les Pros ? « Vivement mercredi, et l’Etoile de Bessèges pour revivre des moments comme ça ! »
Rendez-vous est pris !

 

GP Cycliste La Marseillaise 2020 – B.Bade/LNC

 

Partager cette actualité

Ne ratez rien de l'actualité de nos équipes

Nos Partenaires

Ils nous soutiennent

aubervilliers
HP-WHITE
Seine-Saint-Denis
MAVIC-LOGO
Ridley
dmtex-WHITE

2019 © St Michel - Auber93 / CMA93, tous droits réservés, sauf mention contraire