Courir pour gagner en Loire-Atlantique

Publié le 04/01/2019 - Pros

Cholet Pays de la Loire 2019 – B.Bade/LNC


Ce weekend, nos pros enchaînaient deux épreuves en Loire Atlantique. La Classic Loire Atlantique samedi (Coupe de France) et Cholet Pays de La Loire le dimanche. Sur les deux épreuves, ils ont couru pour gagner, montrant une force collective remarquable. Stéphane Javalet nous résume le weekend : 

Samedi, comme l’épreuve se déroulait sur le circuit des prochains Championnats de France, donc tout le monde venait un peu prendre ses marques. Sur la Classique Loire Atlantique, on a vu tous les scénarios depuis 10 ans, sauf une arrivée groupée. C’est une course usante, il faut courir devant et être dans les mouvements de course. Comme le circuit rend la course nerveuse, et la sélection s’opère par l’arrière. Quand l’échappée du jour s’est créée, les équipes de sprinteurs ont mis en place un train, mais ça sentait la poudre constamment. A 3 tours, l’équipe Cofidis a mis un gros « coup de vis ». Nous avons bien appuyé ce travail, avec pour objectif de permettre à Kévin de faire la jonction. Grâce à ce gros effort collectif, Alo Jakin et Kévin Le Cunff sont sortis en duo derrière l’échappée. Un fois seul, Kévin sera rejoint par un petit groupe et rejoindra la tête de course. Il vient chercher la neuvième place, et nous achevons la journée satisfaits d’avoir couru pour gagner !
Le dimanche, sur Cholet – Pays de La Loire, nous savions que l’échappée du matin n’avait aucune chance, et nous avons choisi de ne pas y aller. On espérait relancer la course au moment du retour vers Cholet, avant d’entrer sur le Circuit : Camille Thominet a tenté, puis Anthony Maldonado, et Yoann Paillot. Impossible de sortir malheureusement, avec un vent de face qui condamnait tous les tentatives. Sur le circuit urbain, c’était compliqué de bousculer la course. Mais Camille Thominet aura tenté de nouveau. Il sera imité par Tony Hurel qui prendra plus de champ, mais également repris par le peloton. Plus tard, ce sera Alo Jakin qui sortira dans l’avant-dernier tour. Mais jamais ces tentatives n’auront abouti. A l’approche de l’arrivée, Yoann Paillot aura fait un gros boulot pour replacer Anthony Maldonado avant la dernière cote, en vue du sprint. Anthony vient chercher la 8ème place, et nos coureurs auront une nouvelle fois tenté et montré une belle force collective.

 

En Coupe de France, après la Classic Loire Atlantique, nos coureurs remontent à la 6ème place par équipes, et Kévin Le Cunff est 10ème du classement individuel.

Partager cette actualité

Ne ratez rien de l'actualité de nos équipes

Nos Partenaires

Ils nous soutiennent

aubervilliers
HP-WHITE
Seine-Saint-Denis
MAVIC-LOGO
Logo-FUJI
dmtex-WHITE

2019 © St Michel - Auber93 / CMA93, tous droits réservés, sauf mention contraire