Pros

4 septembre 2017

La longue convalescence d’Anthony Maldonado

Victime d’une lourde chute dans un sprint houleux avec Nacer Bouhanni (Cofidis) lors du Tour de l’Ain, Anthony Maldonado avait été opéré après sa chute. Aux plaies profondes ayant nécessité de nombreux points de suture, s’ajoutent une fracture de l’olécrâne (extrémité du coude), et d’importants hématomes.

Je guéris doucement, et pas assez rapidement à mon goût. J’ai quelques soucis avec mon coude : je ne peux pas le déplier entièrement pour le moment à cause d’hématomes dans certains muscles de mon bras qui ont subi un gros choc lors de la chute. J’ai réalisé une IRM la semaine dernière. Les médecins ont décelé une fracture non déplacée d’un os du coude (l’olécrâne), ainsi que des hématomes présent dans les os du coude et de l’avant-bras. Je fais actuellement de la rééducation pour retrouver la mobilité de mon coude.

Alors que sa convalescence s’annonce longue, notre coureur prend son mal en patience.

J’en profite pour passer du temps avec ma famille et mes amis. Avec leur soutien, j’arrive à garder le moral. Je suis souvent en contact avec mes équipiers et les membres du staff. Ils prennent de mes nouvelles et me font partager un peu leurs courses à distance !
Je n’ai toujours pas pu reprendre l’entraînement sur route à cause de mon bras. Impossible de tenir mon guidon correctement et donc d’être droit sur mon vélo. Clairement, les nouvelles pourraient être meilleures.